Compostage

Capture d’écran 2015-11-24 à 16.34.56

Compostage

Vert d’Iris International mène depuis août 2015 un projet pilote de collecte des déchets organiques chez ses partenaires restaurateurs/épiceries bio. Les déchets collectés sont ensuite compostés sur nos terrains afin de transformer ces déchets en un riche substrat de culture – essentiel pour nourrir notre terre !

En 2017, nous allons plus loin, en développant deux nouveaux partenariats avec les coopératives Le Champignon de Bruxelles et Vidya Ayurveda. Soutenus dans le cadre de l'appel Be Circular 2016, nous explorons les pistes d'un compostage à plus grande échelle de leurs ressources : du substrat de culture de champignons et les restes de fruits et légumes utilisés dans la préparation de jus frais.

Pour suivre l'évolution du projet avec Le Champignon de Bruxelles, rendez-vous sur le blog de l'ASBL No Waste : www.nowaste.be

Notre constat

Il est très difficile, voir impossible, pour un maraîcher certifié bio de se procurer du compost (bio et peu onéreux) en Belgique. Hors, c’est un apport essentiel pour nourrir notre sol et offrir à nos cultures un espace sain et propice à la croissance.

Le potager InnRGreen se situe sur un terrain dont le sol est encore très pauvre (car laissé longtemps à l’abandon), et nos besoins en compost sont donc considérables.

Nous compostons déjà tous les déchets de nos potagers actuels, mais ne produisons pas de compost en suffisance pour couvrir nos besoins.

Il existe très peu de filières alternatives à Bruxelles permettant de valoriser les déchets organiques. La grande majorité des déchets organiques sont incinérés à Bruxelles (ce qui revient à brûler de l’eau, composante principale des déchets organiques !), alors qu’ils pourraient servir à nourrir la terre – et ce de façon biologique.

Alors pourquoi ne pas valoriser les déchets compostables de nos partenaires existants ? Vous avez dit économie circulaire ?!

Le projet pilote 2015-2016

Capture d’écran 2017-01-24 à 11.04.35

Le rapport du projet est disponible ici.

Soutenus par Bruxelles Environnement et le Brussels Waste Network, nous avons entrepris un projet pilote de récolte des déchets organiques chez les restaurants et épiceries bio que nous livrons.

Avantageux pour tous !

- Nous augmentons notre production de compost

- Nous valorisons le trajet retour de nos livraisons (qui se fait habituellement « à vide »)

- Les partenaires ont été formés au tri organique par le Comité Jean Pain

- Les partenaires réduisent la quantité de déchets envoyés à l’incinération (diminuant aussi leurs coûts liés à la gestion de leurs déchets)

Les déchets récupérés chez nos partenaires répondent aux normes établies par l’AFSCA et Certisys, et doivent être uniquement des épluchures de fruits et légumes crus (non-transformés) et du marc de café (sans filtre) – bio ou non. Les restes de repas ainsi que les produits d’origine animale ne sont pas admis dans le compost.