Aquaponie – Gérer les déchets solides

Comment recycler les boues d'aquaponie ?

Des déchets solides à éliminer du circuit aquaponique

Les poissons élevés en aquaponie produisent deux types de déchets :

  • Des effluents liquides directement dissous dans l'eau sous forme d'ammoniaque, qui sont convertis en nitrates et utilisés par les plantes pour leur croissance
  • Des matières solides qu'il convient d'éliminer pour éviter l'encrassement du système

La gestion des matières en suspension (MES) qui s’accumulent dans le circuit est une problématique centrale pour le développement de l'aquaponie. Elles proviennent de trois sources :

  • les excréments de poissons cités précédemment,
  • les restes d’aliment non consommés,
  • les déchets végétaux.

Ces matières forment des boues qui gênent le fonctionnement hydraulique et entraînent un risque d’eutrophisation (milieu trop riche). Leur nettoyage est également souvent fastidieux.

boues-min

Un potentiel fertilisant à valoriser

La première avancée de Vert d'Iris dans ce domaine date de 2015 : Sébastien Congy a réalisé un stage universitaire consacré à la gestion de ces matières en suspension. Nous avons procédé à leur analyse chimique et nous avons testé leur effet fertilisant sur des cultures de salade. Cela a permis de montrer leur intérêt dans la gestion de la fertilité des plantes (malgré leur pauvreté en potassium).

Ce constat pousse la coopérative à envisager l’installation d’un dispositif de fertirrigation.

L’utilisation des boues issues de l'aquaponie pour la fertilisation des cultures permet alors de valoriser une nouvelle ressource considérée généralement comme un déchet en aquaculture classique. La nutrition des plantes est un des enjeux majeurs pour la réussite d’une exploitation maraîchère. En particulier les éléments majeurs comme l’azote, le phosphore et le potassium (N, P et K) sont indispensables pour le bon développement des plantes cultivées. L’utilisation de ces boues riches en azote et en phosphore est donc une très bonne opportunité pour le potager puisqu’elles sont abondantes, renouvelables et qu’elles ne demandent aucun traitement supplémentaire.

Vert d'Iris International a donc pour projet de concevoir un système d’irrigation permettant d’utiliser ces boues et ce d’une manière contrôlée.